Pour un brunch jazzy ou une soirée dansante accompagnée de vrais musiciens, la Bellevilloise incarne l'esprit Ménilmontant.

La Bellevilloise

Ouvert de 11h30 à minuit selon la programmation. Bal à partir de 18h.

Première coopérative ouvrière à naître en 1877, la Belleviloise a toujours tenu, avec force et détermination, son rôle d’agitateur culturel. Toujours exigeant, le lieu programme des expos et des concerts branchés.

Le brunch a lieu dans la Halle aux Oliviers, au cachet indéniable et à la décoration habilement étudiée. Les tables sont nombreuses, le service aux petits soins et le buffet est plein de convivialité. On se déplace non pour les papilles, mais plutôt pour la programmation musicale, souvent à l’écart des sentiers battus.

Formule buffet + concert de jazz à 29 € (13 € pour les moins de 12 ans). Boissons à volonté. Attention, réservation indispensable.

Mais on peut aussi venir y danser chaque dimanche soir de 18h à minuit. Des bals aux thématiques variées : tango, créole, électro swing ou brazil alternent au programme. Mais c’est le Bal des Martine qui a les faveurs des danseurs.

Sur la piste, valses, reprises originales, slows, danses cubaines ou chansons italiennes s’enchaînent, joués par des musiciens souvent surexcités. Pour tous les bals, une initiation de 1h à 1h30 est prévue en début de soirée pour décoincer les novices, et c’est dans une ambiance survoltée que se déroulera la soirée.

Plus d'informations sur www.labellevilloise.com

Egalement dans le quartier...