Aller au contenu

Le parc André Citroën

Le Parc André Citroën
  • Parc
  • Ouvert de 9h à 19h (22h en été)

Une diversité botanique impressionnante.

Sur l'ancien emplacement des usines Citroën, a lieu la rencontre de trois architectes (Patrick Berger, Jean-François Jodry, Jean-Paul Viguier) et de deux paysagistes (Gilles Clément, Alain Provost).

Ce parc de quatorze hectares est une solide réussite, qui a permis de redonner depuis 1992 un sérieux coup de chlorophylle à un quartier passablement asphyxié. D'immenses pelouses, des bancs, des transats en bois pour la sieste, des bassins, des canaux, des fontaines et des jets d’eau, des bosquets à n'en plus finir, deux serres gigantesques et transparentes aux piliers recouverts de bois de teck, l'une réservée aux plantes méditerranéennes, l’autre à celles de la zone australe, des jardins sériels (doré, argenté, rouge, orange, vert, bleu et noir), des petites serres.

Ce cabinet de verdure à grande échelle, accessible à tous, a décidément de quoi séduire. Ajoutez à cela une harmonie visuelle soigneusement étudiée et une variété d’espèces botaniques impressionnante, et vous commencerez à vous faire une idée de cet univers de couleurs et de franche gaieté.

On y trouve des tribus aux noms troublants (chêne argenté d’Australie, poirier pleureur à feuilles de saule, arbre de fer, séneçon arborescent, vaquois, arbre «à souris»,ronces du Tibet, chardon d’Arabie, ginkgo biloba, fétuque glauque...), les étonnants black boys (arbustes ayant la très grande particularité de résister au feu), une bambouseraie, des bassins de magnolias... Un espace d'eau et de verdure parfumée où il fait bon se prélasser et où les aventuriers de moins de douze ans prendront plaisir à se dépenser.

En bref, un coup d'essai magistralement réussi prouvant que nature et modernité n’ont pas que des comptes à régler.