Aller au contenu

Café de l'Empire

  • 7ème
  • 17 Rue du Bac, 75007 Paris

Café de l'Empire

» »♦« I IM# Il d.i r I h’I Ht 411 ISO» 1«. >♦ •» <<M Hmi mi wi i.1 Mim'r i/ïJrsoy. Ml H».!" Ait»» iMM , i.ln- ioui en bois,ses banquettes confor- ni.it,.. «km .. ,|'ln ir de wr.ii bistrot solidement ancré dans MilHfliUi1 1,1 Iiiii'Ih 1.1 .iliriic une soixantaine de places-et •HttttH' niiii . ili huit pci sonnes. On s’attend à de l’exécu- MBBMt'i't tu d l’on rst servi,tant le brunch ne nauigue Mi t Ki in il" 'iilf un répertoire bistrotier brut de décof- (»nt •<" " " ' trii.iie les habitués sont décontractés, le H«h( "nu «n .1 ilutt-imlque que charmant et les pruneaux I mu d» tiiiiiiiilii idrlii Iritx) sont généreusement servis : auis H Ntmtttl» » i" • < .ili‘ l.iu percolateur) ou thé à uolonté,jus .. t, pamplemousse pressé, mini-beurre et confiture, Mttt m 1111 mumniiiiilf rt une tranche de cake. Puis: carpaccio II limti il •lu" 11 li.iillli, salade uerte ou saumon fumé, blinis tlHtim (uiiniii'i .( r.iiifth, chacun de ces plats étant accom- (Nflfit .( mu. iimlitilr il'irufs brouillés à la ciboulette. Pour finir, IMffNtM mi (mm.iKf bl.tnc.une salade d’agrumes ou des pru- 411 i il I (Il Itllllllllu Il ' , i. . ni" .nuls,en famille.